Soins d'urgence

Présentation

Le service des urgences du CHPC est le plus important du département de la Manche. Sa fréquentation est de 59 306 passages en 2017, soit 162 entrées par jour en moyenne. Parmi les patients admis, 1 passage sur 4 a été suivi d'une hospitailisation après leur passage aux urgences.

À leur arrivée aux urgences, les patients sont orientés vers l'une des trois filières:
  • Les enfants de moins de 15 ans et trois mois intègrent la "filière pédiatrique" sauf pour des consultations en rapport avec un traumatisme,
  • Les femmes enceintes ou souffrant d'une pathologie gynécologique sont accueillies par le service de gynécologie-obstétrique/urgences,
  • Les adultes et enfants traumatisés (accidents de la voie publique, et d'une façon générale tous les traumatismes, principalement osseux et ostéo-articulaires, mais aussi faciaux, crâniens etc.), sont dirigés vers le circuit court appelé « secteur de traumatologie »,
  • Les adultes non traumatisés (toutes les pathologies médicales non traumatiques) sont dirigés, soit vers le « secteur déchocage » en cas d’urgence vitale, soit vers le circuit long appelé « secteur hospitalisation ».

Votre prise en charge aux urgences

Après la constitution de votre dossier administratif, l'infirmière organisatrice de l'accueil (IOA) évalue votre état de santé et le degré d'urgence et prépare le dossier médical. Tout en respectant la confidentialité, elle recueille les informations sur votre traitement médical, vos antécédents et le motif de votre venue.

Vous avez la possibilité de désigner une personne de confiance (parent, proche, médecin traitant).

Si vous êtes mineur, l'IOA demandera à votre représentant légal (père, mère, tuteur) une autorisation de soins.

L'IOA accueille et établit l'ordre de priorité des patients en fonction du degré d'urgence. Une personne arrivée après vous peut être prise en charge avant vous si son état de santé le nécessite.

Vous êtes ensuite orienté vers l'un des différents secteurs du pôle :
  • Secteur traumatologie ou circuit court,
  • Secteur hospitalisation ou circuit long,
  • Secteur déchocage si urgence vitale,
  • Les urgences psychiatriques.

Vous êtes alors pris en charge dans une salle d'examens par l'équipe soignante.

L'infirmier et l'aide-soignant vous aideront à vous installer, initieront la prise en charge (déshabillage, pose d'une voie veineuse, si nécessaire, prise en charge de la douleur) et réaliseront un inventaire de vos effets personnels.

Si vous détenez des objets de valeur, ils pourront être déposés au coffre de l'hôpital.

L'interne et le médecin urgentiste senior réalisent votre prise en charge médicale. Elle comporte :
  • l'approfondissement de l'évaluation de votre état de santé,
  • la décision éventuelle d'actes complémentaires (examens biologiques par prise de sang, examens radiologiques, consultation de spécialiste) ; certains examens ne sont pas réalisés sur place : la coronarographie est réalisée à Caen, les dopplers veineux sont réalisés en ville,
  • l'application immédiate des soins nécessaires à votre état de santé et à sa surveillance.

Au terme de l'évaluation médicale et des soins dispensés, le médecin décide de votre hospitalisation ou de votre retour à domicile.

Afin de permettre à l'ensemble des patients de bénéficier d'une prise en charge adaptée dans des conditions de confidentialité acceptables, une seule personne pourra vous accompagner en salle d'examen. Les autres membres de votre famille, ou vos proches, seront invités à demeurer en salle d'attente.

Le SMUR : Service Mobile d’Urgence et de Réanimation

Le CHPC dispose de deux équipes SMUR, une basée sur Cherbourg, l’autre sur Valognes.
L'intervention des équipes médicales des Smur est déclenchée par le Samu (tél : 15) pour prendre en charge des malades graves pouvant nécessiter des gestes de réanimation.
Une équipe SMUR se compose d'un médecin urgentiste, d'un infirmier et d'un ambulancier. Ils se déplacent dans une unité mobile hospitalière (UMH), qui peut être un véhicule terrestre (véhicule léger ou ambulance de réanimation), ou un vecteur aérien (hélicoptère). Ces UMH disposent de tout le matériel de réanimation nécessaire (médicaments, matériel de ventilation artificielle, surveillance des paramètres vitaux, ...).
Le rôle de l'équipe Smur est d'apporter sur place au malade ou au blessé les soins qui lui sont nécessaires, avant le transport, dans les meilleures conditions, vers la structure de soins la plus adaptée pour le recevoir. Le médecin régulateur du SAMU se charge de vérifier les possibilités d'accueil du patient dans le service. En 2017, les SMUR du CHPC ont réalisé 1496 sorties.

Temps d'attente

Le temps d'attente est une plainte récurrente des usagers. Quelques explications pour bien comprendre le fonctionnement du service.

Chacun peut comprendre que l'ordre de passage ne peut se superposer à l'ordre d'arrivée. Dès l'admission, l'infirmier chargé de l'organisation de l'accueil (IOA) identifie les patients présentant des signes de gravité réels ou potentiels, qui seront évidemment prioritaires pour la prise en charge. C'est ainsi que la durée d'attente avant examen peut atteindre plusieurs heures, dans des conditions d'inconfort que nous déplorons tous.

Avant de vous déplacer aux urgences, prenez l'avis de votre médecin traitant ou du centre 15. Le service des urgences n’a pas vocation à faire des consultations de médecine générale.

Les causes de l'attente

Elle peut être liée à l'indisponibilité :
  • des salles d'examens en cas d'afflux massif de patients,
  • des médecins occupés par des urgences vitales,
  • des infirmiers déjà occupés à la réalisation de soins.
Elle peut être liée aux délais d'obtention :
  • des résultats d'examens biologiques,
  • de l'examen radiologique et de son résultat (échographie, scanner, IRM),
  • des avis spécialisés (les spécialistes ayant leurs activités dans leur service ou au bloc opératoire).

Pendant ce délai d'attente, votre état de santé sera réévalué régulièrement, n'hésitez pas à faire appel en cas de besoin. Les équipes demeurent, dans tous les cas, à votre disposition.